Voir plus de contenu
ou




Pichon Gilbert

L’Egypte veut diversifier ses exportations à travers un projet horticole de 42.000 HA

Le but de ce pays est de s'autosuffire dans le domaine de la production agricole et de la sécurité alimentaire afin de franchir des étapes supplémentaires sur le marché d’exportation.



Parmi les projets mis en place pour y arriver, il y a des serres de haute technologie, contenant une double ventilation et un système de tamisage, qui permettront d’exporter des cultures vers le Moyen-Orient et vers l’Europe; les cultures pour le Moyen-Orient étant produites en été et celles pour l’exportation vers l’Europe, en hiver. Ensuite, il y a des serres de moyenne technologie utilisant un système de culture mixte et une serre nette utilisée pour la culture au printemps et en été. Les serres de haute et moyenne technologie sont en plastique et sont conçues pour réduire les températures à l’intérieur pour s’adapter au climat désertique dans lequel elles se trouvent. Les serres nettes serviront à exporter vers l’Europe pendant l’hiver et vers le Moyen-Orient pendant l’été. Avec tous ces investissements, l’Égypte veut desservir différents marchés à différents moments de la saison.



www.agrimaroc.ma

#Exportation_de_produits #Egypte


           L’Egypte veut diversifier ses exportations à travers un projet horticole de 42.000 HA