Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

La pyrale, principal ravageur du maïs, est présente dans les cultures

Le risque pyrale n'est pas à négliger en maïs fourrage. Si sa nuisibilité dépend de son abondance et de sa biologie, elle peut tout de même faire grandement chuter le rendement (jusqu'à 1 t de MS/ha en moins).



La pyrale du maïs (Ostrinia nubilalis Hübner) est un insecte appartenant à l’ordre des lépidoptères (Papillons). Les larves de la pyrale, Ostrinia nubilalis, peuvent provoquer d’importants dégâts sur le maïs à savoir la baisse de qualité des épis, verse et développement de champignons. La pyrale du maïs, Ostrinia nubilalis (Hübner), un important ravageur du maïs sucré, peut aussi endommager les poivrons, les haricots mange-tout, les pommes de terre, les tomates, les pommes et d'autres cultures horticoles. «La présence de la pyrale peut être observée dans de nombreux secteurs de culture du maïs fourrage, y compris au nord de la France. La pression plus faible de la dernière campagne ne doit pas conduire à relâcher la vigilance car la nuisibilité liée aux dégâts de pyrale peut être significative », alerte Arvalis-Institut du végétal dans un communiqué.



#Maïs #Pyrale_du_maïs #Ravageurs



SOURCE: www.fiches.arvalis-infos.fr


          La pyrale, principal ravageur du maïs, est présente dans les cultures