Voir plus de contenu
ou




Pichon Gilbert

Les agriculteurs tunisiens de grenades sont appelés à commencer la lutte biologique contre l’Ectomyelois ceratoniae

Le ministère tunisien de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche a appelé à la lutte biologique contre l’Ectomyelois ceratoniae, un des ravageurs les plus dangereux des plantations de grenade.



Ce dernier a exhorté les agriculteurs à commencer l’épandage du parasite de trichogramme pour limiter les dégâts de l’insecte de l’Ectomyelois ceratoniae. Cet insecte provoque des pertes de production importantes face à l’efficacité limitée des pesticides utilisés dans la lutte contre ce ravageur. En outre, les services concernés par la direction générale de la santé végétale et du contrôle des intrants agricoles ont souligné une augmentation de l’incidence de cette maladie (Ectomyelois ceratoniae), d’après les opérations de suivi, lancées depuis mi-avril, en coopération avec les commissariats agricoles au développement agricole concernés. Le ministère a rappelé, dans un communiqué, la nécessité de prendre des mesures spéciales pour mettre en œuvre le programme de lutte biologique en raison des circonstances exceptionnelles que vit le pays à cause de la propagation de la pandémie du coronavirus (Covid-19).



www.agrimaroc.ma

#Ravageurs #Tunisie #Grenade #Ectomyelois_Ceratoniae #Maladies_de_plantes


           Les agriculteurs tunisiens de grenades sont appelés à commencer la lutte biologique contre l’Ectomyelois ceratoniae