Voir plus de contenu
ou




Pichon Gilbert

La souveraineté alimentaire de la France peut elle être effective?

La France a doublé ses importations alimentaire depuis l’an 2000. La crise du coronavirus a cependant permis de savoir l’importance capitale que revêt l’alimentation. Il devient donc primordiale de rebâtir la souveraineté alimentaire du pays en consommant les produits locaux.



La France est le premier pays agricole d’Europe. Le pays produit plus qu’il ne consomme. Pourtant, il importe plus les produits pour sa consommation qu’il en exporte. Par exemple, près de la moitié des fruits et des légumes, un tiers de la volaille et un quart du porc consommés viennent de l’étranger. La France doit vraiment rebâtir sa souveraineté alimentaire. Pour y parvenir, il faut une relocalisation de productions, un étiquetage des origines, lancer des appels d’offres favorisant le local dans les cantines, une augmentation des prix, un frein sur les traités de libre-échange, une harmonisation des normes en Europe. Depuis un moment, les plans de relances se multiplient avec des conceptions bien différentes de la chose. Par exemple la FNSEA qui refuse de tirer un trait sur le modèle actuel et demande un pacte avec la société et l’État pour assurer la transition écologique en échange de soutiens financiers; ou des ONG (Confédération paysanne, Greenpeace…) qui dénoncent une instrumentalisation de l’agriculture industrielle et défendent un modèle paysan.



www.ouest-france.fr



#France #Agriculture #Agroalimentaire #Souveraineté_alimentaire


            La souveraineté alimentaire de la France peut elle être effective?