Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

Santé de la mamelle lors du tarissement de la vache

Dans 60% des cas, les mammites de début de lactation trouvent leur origine dans la période de tarissement. Le tarissement des vaches doit donc être effectué de façon méthodique et soignée afin d’écarter tout risque d’infection avant le vêlage d’une part et de permettre de traiter les infections existantes d’autre part.



Lors de cette période, la santé des mamelles connaît deux phases sensibles : la semaine suivant le tarissement et la semaine précédant le vêlage. La première période est marquée par la formation d’un bouchon de kératine au niveau du canal du trayon, et la seconde par sa lente disparition. Ce bouchon a pour fonction d’empêcher les bactéries de pénétrer dans le canal du trayon lors du tarissement. En début et en fin de tarissement, la mamelle est très sensible aux nouvelles infections. Chez certaines vaches, on constate l’absence de formation de bouchon de kératine au niveau du canal du trayon tout au long de la période tarie. La production laitière au moment du tarissement doit être surveillée de près. Et pour cause : une production élevée augmente de 100% le risque de déclenchement d’une infection intramammaire après le tarissement. Lorsque la mamelle contient encore un volume important de lait, les globules blancs du sang sont principalement occupés à absorber les débris adipocytaires du lait et donc moins actifs dans leur lutte contre les bactéries pénétrant la mamelle. De plus, la formation d’un bouchon de kératine au niveau du canal du trayon est plus lente chez les vaches dont la production de lait reste élevée au moment du tarissement.



#Tarissement #Mammites #Santé_Animale_ #Vaches_laitières



SOURCE: idele.fr



Lire aussi

Le tarissement des vaches laitières; à l’adresse: www.talkag.com


          Santé de la mamelle lors du tarissement de la vache