Voir plus de contenu
ou




Pichon Gilbert

L’INVASION DE LA CHENILLE LÉGIONNAIRE EN AFRIQUE : IMPACT DANS LA PRODUCTION DU MAÏS

Identifiée pour la première fois en Afrique en 2016, au Nigeria, en l’espace de quelques années seulement, la chenille légionnaire est devenue un important ravageur des cultures de céréales sur le continent ; et plus précisément pour le maïs. Par exemple, au Togo, en plus de la sécheresse qui sévit actuellement (2020) dans certaines régions, la chenille met à mal les cultures de maïs. Qu’est ce qu’il faut savoir de ce ravageur ? Quel est son impact sur la consommation et les échanges commerciaux ? Peut on l’éradiquer ? En quoi TalkAG, la plateforme agricole est une solution pour aider ?



La chenille légionnaire, le ravageur qui s’invite dans les cultures agricoles



De nom scientifique Spodoptera frugiperda, la Chenille légionnaire d’automne est un insecte ravageur qui attaque plus de 80 espèces de plantes. Ainsi, elle cause des dégâts considérables aux céréales cultivées à fortes importances économiques comme le maïs, le riz et le sorgho ; ainsi qu’aux cultures maraîchères et au coton. Cette dernière vient des régions tropicales et subtropicales des Amériques. C’est le stade larvaire de l’insecte (chenille), qui cause des dégâts. Le ravageur a plusieurs générations par an et la noctuelle (papillon de nuit ) peut voler jusqu’à 100 km par nuit.



L’impact de la chenille ravageur sur la commercialisation du maïs ainsi que sa consommation



D’abord, la chenille légionnaire se nourrit des feuilles de maïs. Cependant, elle s’attaque aussi souvent aux épis. En cas d’attaques d’épis, le plus souvent ses derniers ne sont pas consommés par l’être humain. Il faut quand même noter que les dégâts causés par ce ravageur n’affectent en aucun cas la qualité sanitaire du maïs grain. Mais, cela pourrait engendrer la présence de l’aflatoxine. En ce qui concerne les échanges commerciaux, l’exportation de cultures depuis les pays africains où la présence de la Chenille se confirme, fait l’objet d’un examen minutieux par les pays importateurs ne l’ayant pas signalée.



Comment pouvoir venir à bout de la chenille légionnaire ?



Il y’a un certain nombre de méthodes pour lutter contre la chenille légionnaire d’automne au niveau du maïs et d’autres cultures. Mais, comme la chenille légionnaire d’automne est un nouveau ravageur en Afrique, l’efficacité d’aucune des méthodes n’est encore prouvée. Les recherches se poursuivent en vue de trouver les solutions les plus efficaces.



Il existe une expérience en matière de gestion et de recherche sur la Chenille provenant des Amériques, qui peut être partagée et testée en Afrique. Des pesticides sont nécessaires pour lutter localement contre la Chenille légionnaire. Les plus efficaces, respectueuses de l’environnement et de la santé des agriculteurs doivent être identifiés dans chaque pays sur le continent africain.



Aussi, il existe des organismes biologiques qui peuvent aider à lutter contre le ravageur. Certains sont déjà naturellement présents en Afrique (prédateurs, parasitoïdes et entomopathogènes) ; d’autres peuvent être introduits à partir des Amériques. L’utilisation de produits botaniques est également une bonne option.



TalkAG, la plateforme agricole pour trouver des solutions contre la chenille légionnaire



TalkAG est une plateforme dédiée au monde agricole. L’agriculteur africain, peu importe sa position géographique se tient informé sur la problématique liée à la chenille légionnaire d’automne. Ainsi, aux travers les partages des expériences agricoles, il sait ce qu’est le ravageur, les dégâts qu’il cause et les moyens pour l’éviter ou l’éradiquer. TalkAG est la plateforme incontournable du monde agricole où l’agriculteur a réponse à ses interrogations.



En définitive, il convient de savoir que la chenille légionnaire d’automne a élit domicile très récemment en Afrique. C’est un ravageur difficile à maîtriser ; car, la chenille une fois transformée en papillon, vole sur de grande distances pour se reproduire. Il n’y a pas pour le moment un remède efficace approuvé pour l’éradiquer totalement. Par contre, les recherches sont en cours depuis les Amériques (continents de provenance) afin de trouver des solutions adéquates.



Source de l’image : AfriqueLaTribune



#TalkAG #Ravageurs #Chenille_légionnaire


          L’INVASION DE LA CHENILLE LÉGIONNAIRE EN AFRIQUE  : IMPACT DANS LA PRODUCTION DU MAÏS