Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

JAUNISSE DE LA BETTERAVE, UNE MALADIE VIRALE TRANSMISE PAR LES PUCERONS

La jaunisse de la betterave est une maladie virale qui touche la culture de la betterave depuis 1936 ; date à laquelle elle a été décrite pour la première fois. Encore appelé BYV (acronyme de Beet yellows virus), le virus est transmis par des pucerons. En 2020, la filière betteravière a assisté, impuissante, aux conséquences de la jaunisse dans les champs. Revenons sur cette maladie redoutée des betteraviers.



Que savoir de la Jaunisse ?



La jaunisse de la betterave est une maladie foliaire causée par des virus transmis par des pucerons (verts et noirs). C’est un virus qui impacte de façon négative sur le stockage du sucre dans les racines. Il est également vecteur de maladies secondaires nécrosant les feuilles à savoir : alternariose, Phoma. La jaunisse d’une façon générale est une affaire de trois (3) virus. La jaunisse modérée est la cause de deux virus génétiquement proches : Beet Chlorosis Virus (BChV) et le Beet Mild Yellowing Virus (BMYV). Par contre, un seul virus peut causer une jaunisse grave. Il s’agit du Beet Yellows Virus (BYV).



La jaunisse grave de la betterave se traduit par une coloration jaune citron du limbe des feuilles, entre les nervures. Ensuite elles s’épaississent et deviennent cassantes. L’apparition de taches brun-rouge entraîne plus tard une coloration rougeâtre. Les pertes de rendements peuvent être importantes, pouvant atteindre 50 % dans les cas graves. Quant à la jaunisse modérée, à partir de leur extrémité, les feuilles moyennes et plus âgées jaunissent, tout laissant les nervures en partie vertes.



Méthode d’observation du BYV dans les champs



Dans les champs, la jaunisse de la betterave s'observe de mars à novembre. Les pucerons, vecteur de ce virus, sont donc présents dans les parcelles de février à décembre. La jaunisse modérée est la plus fréquente dans la culture. Cela n’empêche pas la forme grave de s’y immiscer un peu souvent et de causer des pertes importantes. Il est très difficile de distinguer la jaunisse grave de la jaunisse modérée à l'œil nu. Seul un prélèvement de feuilles suivi d’un diagnostic viral au laboratoire permettra d’identifier de manière certaine le virus impliqué.





Le phénomène de jaunissement débute à partir de la fermeture des lignes (stade 8 feuilles), jusqu’à la récolte. La présence de pucerons se remarque du stade 2 feuilles à la couverture du sol. Pour observer, il faut choisir d’une façon aléatoire au moins 50 plantes. Ensuite, estimer le nombre de pucerons verts et noirs par plant. Les plus importants sont le puceron vert du pêcher et le puceron noir de la fève.



#Virus #Jaunisse #Betteraves #Maladies_de_plantes





#Betteraves


          JAUNISSE DE LA BETTERAVE, UNE MALADIE VIRALE TRANSMISE PAR LES PUCERONS