Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

PROFITER DU FROID POUR VENTILER LES STOCKAGES DE CÉRÉALES

Lorsque l’hiver s’installe, le moment est propice pour débuter un nouveau palier de refroidissement des stocks. Abaisser la température d’un stock au travers une ventilation de refroidissement est indispensable pour conserver ses qualités sanitaires et technologiques. Pour ce faire, il faut au moins maîtriser  les conditions de base pour un refroidissement adéquat. 





Les basses températures permettent de refroidir les grains stockés



Les températures hivernales actuelles sont idéales pour réduire la température des tas de grains. Le but serait d’atteindre les 5° C ; une température susceptible de nuire à la fois aux larves et aux adultes des insectes. Il n’y a que les charançons des grains et le petit silvain plat qui peuvent survivre à un tel froid pendant au minimum trois mois. Afin d’atteindre un effet insecticide plus complet, l’institut technique Arvalis conseille de viser une température de 0°C. Néanmoins, ce niveau ne permet toujours pas de venir à bout des adultes de petit silvain plat. Il est important de rappeler que la ventilation par temps humide est possible à l’aide d’un système de ventilation par soufflage. La ventilation par thermostat permet, quant à lui, d’automatiser le fonctionnement du ventilateur. Ce système permet également de bénéficier de toutes les heures idéales à la ventilation.





Quand ventiler les stocks ?



Pour refroidir, de l'air plus froid que le grain doit circuler dans toute la masse stockée. Il est conseillé de ventiler de préférence la nuit : l'air est plus froid que dans la journée ; le prix de l'électricité est plus bas. Lorsque la température de l'air commence à baisser, à l'automne et en début d'hiver ; des doses de maintien successives permettent d'abaisser progressivement la température du grain.



Lorsque la différence de température entre air et grain est trop forte, des condensations d'eau sur les parois de la cellule se produiront , provoquant ainsi des zones plus humides et des moisissures. Aussi, il est primordial de ventiler en automne et hiver que lorsque l'écart de température entre air et grain ne dépasse pas 5 à 7 °C. Une ventilation de refroidissement des stocks effectuée par temps humide ne ré humidifie pas le grain à partir du moment où l'air de ventilation est plus froid que le grain.



La ventilation doit être arrêtée lorsque toute la masse du grain est refroidie. En effet, au cours de la ventilation, la partie inférieure de la cellule est refroidie la première, complètement. Au-dessus s'établit une zone de transition dans laquelle se fait le refroidissement qui monte très lentement. Le sommet du tas ne commence à refroidir que lorsque la zone de transition l'atteint; il n'est complètement refroidi que lorsque la zone de transition l'a complètement traversé. On ne peut arrêter définitivement la ventilation que lorsque la température de la couche supérieure du grain devient voisine de la température de l'air (écart inférieur à 2 ou 3 °C).



#Ventilation_stock #Stockage #Céréales



#Stockage


          PROFITER DU FROID POUR VENTILER LES STOCKAGES DE CÉRÉALES