Voir plus de contenu
ou




Pichon Gilbert

CE QU’IL FAUT SAVOIR POUR COMMENCER L’ÉLEVAGE DE DINDONS

Le dindon est une volaille de la basse-cour. Imposant par sa taille, le dindon est reconnaissable par ses cris perçants et désagréables. Pour ceux qui ne le savent pas, le dindon est une volaille de grande taille dont la particularité physique est d’avoir une excroissance charnue molle et rouge sur le front. La tête et le cou du dindon sont dépourvus de plumes. Les plumes de sa queue sont longues et disposées en forme d’éventail. La dinde est moins imposante que le mâle et ses formations charnues sur la tête et le cou sont plus petites. Cependant, notre article ne se focalise pas sur la présentation du dindon et de sa chair bien appréciée par tous. Mais, fournir les informations nécessaires pour se lancer dans l’élevage du dindon en Afrique.



L’intérêt de choisir l’élevage de dindons



D’abord, ce sont des animaux à croissances rapides. Ils fournissent des protéines animales parmi les moins coûteuses. Les plumes entrent dans la fabrication de provendes. On peut utiliser le fumier des dindons dans la production de biogaz.



Les premiers pas pour acquérir ses oiseaux



L’acquisition de ses futurs volaille peut se faire de différentes manières :



- Par l’achat de dindonneaux d'un jour dans une ferme,



- Par l’achat d'œufs de dinde pour les faire couver par une poule. Pour cela, il faut donc avoir des poules en ponte. À défaut, une couveuse peut être utilisée.



- Par l’achat, dans une ferme, de reproducteurs qui produiront les œufs à couver.



L’habitat des dindons



Avant de recevoir les dindonneaux, il faut préparer le local. Le local se compose de litière de copeaux, de mangeoires contenant du maïs concassé, des abreuvoirs remplis de solution antibiotique vitaminée, et d’éleveuse.



La poussinière et ses caractéristiques : Elle abrite les dindonneaux pendant les premières semaines où ils sont encore fragiles et ont besoin de plus de soins. La poussinière doit être cimentée afin de pouvoir être lavée et désinfectée au moment opportun ; avoir de grandes fenêtres grillagées pour une bonne aération, mais éviter le vent ; avoir des nattes pliables pour maîtriser la chaleur en fonction du comportement des poussins et avoir une couche de 15 à 20 cm de copeaux.



Le poulailler ou la paillote pour les adultes : Ils doivent être orientés dans la direction du vent et avoir une bonne ventilation. Le poulailler doit s'ouvrir sur un parc herbeux. Il est conseillé d'avoir plusieurs parcs pour pouvoir faire une rotation ; cela va permettre aux dindons d’avoir de la verdure à leur disposition en permanence et aussi permettre de procéder au vide sanitaire du parc inutilisé. On peut élever des vers de terre que les dindons picorent.



Il est déconseillé d'élever les dindons sur pilotis (cage surélevée avec fond en grillage ), car s'ils n'ont pas une assise stable, ils risquent de souffrir de malformation des pattes.

Le rôle de la lumière dans le développement des dindonneaux

La lumière joue un rôle prépondérant dans la croissance de ces animaux car elle incite les dindonneaux à manger. Pour cela, il faut allumer 24 heures sur 24 les 3 premières semaines. À partir de la 4 e semaine, il faut diminuer graduellement pour préparer les poussins à leur passage dans le poulailler. A partir de la 4 e semaine, les dindonneaux sortent dans le parc la journée et passent la nuit dans le local.



L’alimentation des dindonneaux



Les premiers jours, les dindonneaux s'alimentent très peu. Pour les inciter à manger, il faut leur servir un aliment fait d'un mélange d'œuf cuit, de provende et de verdure finement hachée. Cette combinaison est facilement digérée par les dindonneaux et stimule leur appétit. Les vers de terre constituent également une bonne alimentation ainsi que l'azolla frais ou sec.



Tout est enfin réuni pour commencer son élevage de dindons en toute quiétude. Toutefois, qu’en est il de l’hygiène des dindons ?



Lire aussi L’ÉLEVAGE DES CAILLE, UNE OPPORTUNITÉ MÉCONNUE D’UN GRAND NOMBRE D’ÉLEVEURS à l’adresse www.talkag.com



#Volaille #Conseil_agronomiques





#Volaille


           CE QU’IL FAUT SAVOIR POUR COMMENCER L’ÉLEVAGE DE DINDONS