Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

Boiteries en élevage laitier: Facteurs de risque et prévention

L’habitat, l’alimentation et la conduite sanitaire du troupeau constituent les 3 principaux facteurs de risque de boiterie.



Comme mesure de prévention, il est recommandé : de veiller à l’hygiène des aires de vie des animaux; de limiter les risques traumatiques; de respecter les apports alimentaires pour éviter les cas d’acidoses, de déficits énergétiques, de carences en minéraux. Un parage régulier et des traitements du pied adaptés sont bien entendu préconisés. 90 % des boiteries ont pour origine un problème de pieds. Dès les premiers signes, il faut lever les pattes des vaches pour trouver d’où vient le problème et l’enrayer au plus vite. Pour remettre son troupeau d’aplomb, c’est un travail de fond qu’il faut entamer, en identifiant les problèmes récurrents et en hiérarchisant les réponses qui permettront de corriger la situation. Il va falloir regarder du côté du logement, des sols, mais aussi de l’alimentation sachant que les boiteries ont souvent une origine multifactorielle. C’est au sein du triptyque animal/bâtiment/management du troupeau, qu’il va falloir redonner un équilibre pour qu’enfin les boiteries ne soient plus qu’un mauvais souvenir.



#Boiteries #Santé_animale #Elevage_Laitier



SOURCE: inra.dam.front.pad.brainsonic.com


          Boiteries en élevage laitier: Facteurs de risque et prévention