Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

Comment détecter les strongles digestifs chez les bovins?

Le dépistage de l'infestation par les strongles intestinaux peut se faire par dosage du pepsinogène. Le pepsinogène est une protéine précurseur de la pepsine, une enzyme permettant la dégradation des aliments, notamment des protéines alimentaires. La pepsine est la forme "activée" du pepsinogène en milieu acide, sous l'action des sucs gastriques. En conditions normales, une partie du pepsinogène se retrouve dans la circulation sanguine. Une augmentation de la concentration dans le sérum sanguin en pepsinogène est le reflet d'une muqueuse de la caillette endommagée, ce qui correspond le plus fréquemment chez les bovins à une infection par les strongles digestifs Les animaux présentent une augmentation importante de leur taux de pepsinogène sanguin au moment de leur premier contact avec Ostertagia, puis de même lors de l'ingestion de quantités importantes de larves infestantes. C'est en dosant la pepsinogène dans le sang que l'on peut mettre en évidence les lésions de la caillette par les strongles. Quantifier le pepsinogène sanguin permet ainsi d'établir une confirmation de suspicion quant à l'infestation par les strongles digestifs, et permet la décision d'un traitement sur veaux et génisses par estimation du niveau d'infestation, ce que ne permet pas la sérologie. A noter que la technique du dosage pepsinogène est préférentiellement efficace sur des individus âgés de moins de deux ans. En cours de saison de pâturage, si les animaux présentent des troubles digestifs, les strongles sont une cause possible. Une coproscopie (analyse des bouses) permet aussi de le confirmer.



#Parasitisme #Strongles #Génisses #Veau #Bien_être_animale #Pâturage



SOURCE: www.lafranceagricole.fr



Lire Aussi

Cycle parasitaire des strongles digestifs; à l'adresse: www.talkag.com


          Comment détecter les strongles digestifs chez les bovins?