Voir plus de contenu
ou




Pichon Gilbert

Le Maroc met fin aux irrigations des terres agricoles du souss-massa en raison du manque d’eau

Selon le ministre de l’Agriculture du pays, le Maroc a cessé d’irriguer les terres agricoles de Souss, l’une des principales régions agricoles, le taux de stockage des barrages y étant tombé à 17%. D’autres régions comme Al Haouz font face à des ressources en eau rares tandis que la région de Loukous dans le nord-ouest du Maroc a un taux de stockage de barrage de 100%.



Toutefois, la province de Taroudant profitera de quelque 3,6 millions de m3 d’eaux d’irrigation, provenant du barrage d’Aoulouz, titre du mois de juin, dans le cadre du “Projet El Guerdane”. Selon un communiqué publié à l’issue d’une réunion de la direction régionale de l’eau, présidée par le wali de la région, cette quantité livrée durant 8 jours consécutifs et s’arrêtera après 4 autres jours. Ainsi, la direction a décidé de tenir une autre réunion vers la fin du mois de juin, en vue de déterminer les dotations d’irrigation pour juillet prochain, indique la MAP. À cette occasion, le président de la Chambre régionale de l’agriculture de Souss-Massa, a salué l’interaction positive des acteurs professionnels, suite à la décision de l’Agence du Bassin Hydraulique du Souss-Massa de baisser les quantités d’eaux d’irrigation à 13 millions de m3 à partir du mois de mai jusqu’au mois d’octobre 2020. Ainsi, les membres de la Chambre ont appelé à augmenter ces dotations pour parvenir au moins à 20 millions de m3 d’ici fin octobre prochain, nécessaires pour une campagne agricole normale.



www.agrimaroc.ma

#Irrigation #Agriculture #Maroc


           Le Maroc met fin aux irrigations des terres agricoles du souss-massa en raison du manque d’eau