Voir plus de contenu
ou




Grosbois Bastian

Echauffement des fourrages : comment diminuer les risques d’incendie ?

Echauffement des fourrages : comment diminuer les risques d’incendie ?



Sur le champ, lors du fauchage, il faut effectuez de préférence la fauche au moment où la météo annonce au moins deux jours de beau temps et une perspective correcte au-delà de ces deux jours. Assurer un séchage rapide et homogène : le foin coupé doit rester au moins 3 jours par temps sec en plein air pour atteindre un taux d’humidité de 15% à 20% avant d’être mis en balles. Lors de l’engrangement, avant de rentrer vos fourrages, assurez-vous que le foin soit bien sec. En effet, moins de 4 semaines après séchage aux champs, on risque de voir apparaître une reprise de fermentation et donc d’incendie. Selon le temps de séchage des balles (rapide ou lent), il est recommandé de laisser les brins ressuer plusieurs jours (de 2 jours à une semaine) et de contrôler leur température avant de les rentrer.



#Fenaison #Fourrage #Herbe #Foin #Conseils_En_Elevage_



SOURCE: pa.chambre-agriculture.fr



Lire Aussi:

Echauffement des fourrages : Mieux comprendre le mécanisme de fermentation et d’échauffement, à l’adresse: www.talkag.com


          Echauffement des fourrages : comment diminuer les risques d’incendie ?