Voir plus de contenu
ou




Blogueur Cow

Investissement: L’Allemagne veut investir davantage dans le cacao et le textile au Ghana





Dans le cadre de la conférence du G20 Partenariat avec l’Afrique (Compact with Africa – CwA) qui se déroulait les 19 et 20 novembre à Berlin, l’ambassadeur d’Allemagne au Ghana, Christoph Retzlaff a informé hier sur Tweeter de la création prochaine d’une nouvelle usine de transformation de cacao à Suhum, dans l’Est du pays. Dans le même temps, l’ambassadeur annonce une augmentation des investissements allemand dans l’usine de textile DTRT Apparel Limited (« Do the right thing ») et la création de 1500 emplois.



La troisième conférence Compact with Africa a réuni douze délégations africaines (Bénin, Guinée, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Sénégal, Ghana, Maroc, Tunisie, Togo, Ethiopie, Egypte et Rwanda). Ces rencontres diplomatiques et économiques sont prévues afin de promouvoir les investissements privés en Afrique. L’objectif principal consiste à accroître l’attractivité grâce à des améliorations substantielles des cadres macroéconomique, commercial et financier. En l’espèce, il est difficile pour l’instant d’en savoir davantage sur cette future usine de transformation du cacao, mais cela reste une bonne nouvelle pour le pays qui a l’ambition de transformer localement 50 % de sa production de cacao. Une annonce en début d’année qui répondait au cadre fixé par la Déclaration d’Abidjan qui énonce la volonté des dirigeants ghanéens et ivoiriens de transformer la majeure partie de leur production nationale dans leurs pays respectifs et invitent le secteur privé à investir massivement dans le cacao en Afrique. Concernant l’usine de textile basée à Accra, les photos prises par l’ambassadeur semblent indiquer que les 1 500 emplois seront principalement à destination des femmes. Ces nouveaux emplois permettront à l’usine de doubler le nombre de travailleur qui rassemble actuellement plus de 1 500 personnes. Les investissements allemands dans l’usine permettraient également d’améliorer et agrandir l’usine afin qu’elle réponde aux exigences de la durabilité. Rappelons que des investissements privés au Ghana qui sont d’ores et déjà facilités par l’adhésion du pays en septembre dernier à l’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique (ACA- African Trade Insurance Agency/ATI). Une adhésion qui débloque des capacités de financement supplémentaire pour le pays, tout en réduisant ses coûts de financement et d’emprunt. En effet, en tant qu’état membre de l’ACA, le Ghana bénéficie de l’accès à une capacité d’assurance-crédit et investissement de plusieurs milliards. En tant que membre de l’ACA, l’organisation est en mesure d’assurer des transactions considérablement plus élevées au Ghana, estimées avant septembre à environ $ 4 milliards.

#Investissement #Cacao #Emploi #Ghana

www.talkag.com

SOURCE: www.commodafrica.com


          Investissement: L’Allemagne veut investir davantage dans le cacao et le textile au Ghana